Merveilles livresques

We are young, Cat Clarke

Il y a quelques années, j’ai eu une période où j’ai lu pas mal de romans de Cat Clarke d’affilée. En général ses romans me prenaient aux tripes, alors j’avais hâte de voir ce que me ferait celui-ci. Spoiler : pas grand chose au final.

 

Le soir même où la mère d’Evan épouse “Breakfast Tim”, présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté.

 

 

 

L’intrigue de ce roman tourne autour du décès de trois adolescents et de l’implication du quatrième (le demi-frère d’Evan notre personnage principal). La jeune fille ne connaît pas trop son nouveau demi-frère, leurs parents viennent tout juste de s’épouser, mais elle se demande ce qu’il faisait dans cette voiture avec ces trois autres adolescents. Alors que les gens ont l’air d’accuser Lewis de ce drame, Evan décide de mener sa petite enquête. Si au départ c’est surtout sa curiosité qui joue, les enjeux vont changer au fil du temps. En parallèle, on suit la vie de famille de la jeune fille et tout les déboires qui l’accompagnent.

Evan est une fille plutôt débrouillarde et c’est appréciable, elle ne joue pas (trop) la gourde. Sa relation avec son père, qui va l’aider à enquêter, évolue au fil du roman et c’était finalement le côté qui m’a le plus intéressée. Du côté de sa mère, on découvre son beau-père Tim. Peu de surprises de ce côté-là, on devine rapidement ce qu’il en est… Les surprises et l’action n’interviennent qu’après un très long démarrage et c’est plutôt dommage. Sans me prendre aux tripes, l’intrigue de ce roman a quand même su m’intéresser (surtout que finalement il n’est pas très long). 

Autour de cette intrigue et de ces personnages, l’autrice aborde la dépression, la solitude et la quête de soi chez l’adolescent. Cela manque parfois de pincettes et de subtilité mais ça reste utile et nécessaire. On saluera aussi la diversité des personnages, ça fait plaisir ! Malheureusement ça ne m’a pas suffit pour en faire une lecture mémorable. J’ai l’impression que ça manque d’originalité par rapport aux souvenirs que j’ai des précédents romans de l’autrice. J’ai comme l’impression qu’elle applique une recette et fait varier les thèmes et les personnages. Cette fois ça n’a pas fonctionné sur moi.

 

En bref, une lecture peu originale bien qu’intéressante par certains aspects. Mais je n’ai pas passé un mauvais moment non plus.

  1. Répondre

    je n’ai lu qu’un roman de cette autrice (Revanche) mais j’aimerai bien découvrir d’autres de ces oeuvres !

      • Sphinxou
      • 14 août 2019
      Répondre

      Je crois que j’avais lu Revanche, mais je n’en suis plus sûre hihi

  2. L’un des rares que je n’ai pas encore lu, mais il me tarde vraiment !

  3. Pingback: WE ARE YOUNG, Cat Clarke, la voix des adolescents – Souffleuse de mots

  4. Répondre

    Ça fait très longtemps que j’ai envie de découvrir Cat Clarke, mais je ne sais pas si ce sera avec celui-ci du coup. 🙂

      • Sphinxou
      • 23 juillet 2019
      Répondre

      Hum, oui pour le coup je pense que ce serait mieux avec un autre de ces titres ! 🙂

Laisser un commentaire