Merveilles livresques

The Tea Dragon Tapestry, Katie O’Neill

Aujourd’hui je vous parle d’un des meilleures livres au mooooonde. Oui. C’est un énorme coup de cœur, et encore le terme est trop faible. J’ai adoré les autres titres de Katie O’Neill et j’avais extrêmement hâte de découvrir ce nouvel opus (qui sort début septembre). Merci à Netgalley et Oni Press pour cette lecture.

 

Join Greta and Minette once more for the heartwarming conclusion of the award-winning Tea Dragon series!

Over a year since being entrusted with Ginseng’s care, Greta still can’t chase away the cloud of mourning that hangs over the timid Tea Dragon. As she struggles to create something spectacular enough to impress a master blacksmith in search of an apprentice, she questions the true meaning of crafting, and the true meaning of caring for someone in grief. Meanwhile, Minette receives a surprise package from the monastery where she was once training to be a prophetess. Thrown into confusion about her path in life, the shy and reserved Minette finds that the more she opens her heart to others, the more clearly she can see what was always inside.

Fiche de Le Cercle du Dragon-Thé

 

 

Je suis une immense fan de Le Cercle du Dragon-Thé et plus généralement des oeuvres de Katie O’Neill. J’attendais cette suite avec énormément d’impatience et j’étais toute excitée quand j’ai pu le lire. Pour ceux qui ne connaissent pas l’univers de Katie O’Neill, la couverture de celui-ci donne le ton. Dans cet univers de fantasy assez enchanteur, il existe des petites créatures, appelés des dragons-thé qui font pousser des feuilles de thé sur leurs cornes. Leurs feuilles ont des propriétés magiques, et permettent, lorsqu’on boit le thé, de revivre des souvenirs partagés avec ce dragon-thé. Si là, vous n’êtes pas déjà fan, je ne sais pas ce qu’il faut.

Le premier tome avait introduit le monde des dragons-thés et l’art d’en prendre soin. Greta avait découvert cet univers et s’y était épanouie, tout en découvrant de nouvelles amitiés avec Minette, Hesekiel et Erik (et les dragons-thé évidemment). Dans cette suite, nous retrouvons Greta et Minette un an après et elles vont toutes deux devoir faire face à de nouveaux problèmes. Comme toujours avec cette autrice, l’histoire est douce, extrêmement bienveillante et pleine de magnifiques messages d’inclusivité. Cette suite fait 140 pages et c’est un vrai régal. On peut plonger un peu plus dans le quotidien de nos personnages et dans cet univers. Minette et Greta seront vraiment à l’honneur dans cette suite et on en apprendra plus sur elles. 

Graphiquement c’est encore d’une beauté incroyable. Ce qui est assez sympa avec cette autrice c’est que son style change un tout petit peu entre les titres, on voit bien la différence mais ce n’est pas dissonant non plus. Entre Le cercle du dragon-thé et celui-ci on voit que le trait est un peu différent, mais franchement c’est tout aussi beau. En même temps comment ne pas craquer devant les petits dragons-thé ?


 

En bref, un énorme et gigantesque coup de cœur pour cette BD. Je ne peux que vous pousser à découvrir l’univers de Katie O’Neill.

    • Kin
    • 25 juin 2020
    Répondre

    J’avais vu tourner ce titre et il m’avait intéressé par ses thématiques. Du coup, tu confirmes que il faut vraiment que j’y jette un oeil ^^

      • Sphinxou
      • 3 juillet 2020
      Répondre

      Ouiiiiiiiiii <3

  1. C’est si joli, j’attends encore ma copie du premier opus 🙂
    Je suis contente de voir qu’on va rapidement avoir la suite!

      • Sphinxou
      • 3 juillet 2020
      Répondre

      Le Cercle du dragon-thé était en rupture mais là il vient d’être reimprimé <3

Laisser un commentaire