Merveilles livresques

Rouge, Pascaline Nolot #Plib2021

Dernier article pour le dernier des finalistes du Plib2021 qu’il me restait à découvrir. Ce titre ne sera pas mon favori, même s’il m’a beaucoup plu pour plein de raisons ! 

 

Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois-Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C’est là que survit Rouge, rejetée à cause d’une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu’il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal.

Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d’autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s’engager dans les bois afin d’y rejoindre l’inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s’en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n’est jamais revenue…

Fiche du livre sur le site du PLIB.

#ISBN9782354887858

 

 

 

J’appréhendais la lecture de ce dernier finaliste je dois dire. En fait, j’ai mis beaucoup de temps à lire les deux derniers, car après, cela signifie qu’il faut faire un choix ahaha. Mais j’avais quand même hâte de découvrir Rouge, qui me faisait de l’œil depuis ma PAL avec sa tranche peinte (trop beau quoi). 

Ce roman emprunte pas mal d’éléments au conte de Le Petit Chaperon Rouge, tout en étant totalement différent et beaucoup plus sombre. Dès le départ, l’ambiance et le ton sont posés. Malombre est un petit hameau perdu, cerné par le Bois-Sombre, tout en haut du mont Gris. Rien qu’avec ces trois noms là, vous sentez où vous arrivez, quoi. Cette ambiance horrifique, sombre et assez glauque va rester dans tout le roman et j’ai adoré cet aspect. C’est le roman parfait à glisser dans vos PAL cet automne (#pumpkinautumnchallenge yeaah). 

Côté intrigue, on suit une jeune fille nommée Rouge à cause d’une marque de naissance qui recouvre une partie de son visage. Elle finit par être envoyée par son village en don à la très flippante Grand-Mère. En chemin, il va lui arriver pas mal de petites choses, mais c’est surtout une fois qu’elle rejoint la flippante sorcière que l’intrigue prend un tournant intéressant. Rouge va en apprendre beaucoup sur elle, sur sa propre histoire et sur ses origines. C’est aussi surtout la trajectoire d’un personnage qui va prendre confiance en elle et s’assumer complètement (et ce sera aussi le cas d’un autre personnage et j’ai trouvé ça super!).

La narration alterne entre des chapitres dans le présent et des flashback autour de la jeunesse de Rouge ou du point de vue d’autres personnages. Je pensais que cela allait me gêner mais c’est bien géré. Le premier chapitre donne le ton, avec la mort froide et cruelle d’un personnage dont on ne découvrira que beaucoup plus tard l’identité. 

J’ai lu ce roman plutôt rapidement, j’ai été assez happée par ma lecture je dois dire. Cette ambiance un peu gothique et flippante m’a beaucoup plu, et c’est vraiment un point fort. Les clins d’œils et références au conte de Le Petit Chaperon Rouge m’ont aussi poussée à avancer pour voir jusqu’où ça allait aller. 

 

En bref, une très bonne lecture dont j’ai adoré l’héroïne mais surtout l’ambiance plutôt horrifique.

    • Kin
    • 31 août 2021
    Répondre

    J’ai été un peu déçue, j’ai trouvé le style lourd et j’ai eu du mal à rentrer dedans :/

Laisser un commentaire