Merveilles livresques

Rocaille, Pauline Sidre #plib2021

Hello à toustes ! Nouvel article sur un des finalistes du #plib2021 ! Au moment où je l’ai lu nous étions en train de voter, et je peux déjà vous dire que j’ai voté pour Rocaille ! Dimanche après-midi (7 mars) il y a eu l’annonce des 5 finalistes et je suis ravie de voir que Rocaille y est !

 

Gésill ne dort plus depuis qu’il est mort. Assassiné puis ramené à la vie par les Funestrelles, des brigands sans scrupules qui voudraient le voir reprendre son trône, l’ancien roi Gésill n’a plus goût à rien. Son sang vert, autrefois seule source de végétation de la Rocaille, s’est tari. Il pourrit. Seul un représentant des Magistres, ces êtres mythiques exterminés par les ancètres de Gésill, pourrait y remédier. Aussi, lorsque les Funestrelles, accompagnés du défunt, se mettent en quête de trouver un jeune homme qu’on dit leur dernier descendant, ils sont loin d’imaginer que leur découverte ébranlera toutes leurs certitudes. Sur la Rocaille comme sur eux-mêmes. 

Fiche du livre sur le site du PLIB.

#ISBN9782490700035

 

 

L’univers de Rocaille m’a totalement enchantée. C’est un univers très original et surtout toujours surprenant au fil des pages et de l’intrigue. L’autrice m’a directement embarquée dans son univers. Des terres sèches, stériles (d’où le titre Rocaille hein), mais un château et une dynastie royale ayant le pouvoir de faire pousser la vie. Déjà, il y a un gros contraste entre les couleurs de terres et l’environnement du château, plein de verdure, de fleurs et d’arbres qui poussent partout sous la volonté des héritiers. 

L’intrigue démarre de manière hyper originale, on rencontre le personnage de Gésill, le roi, qui vient de mourir. Puis de renaître (enfin avec quelques difficultés). À partir de là va s’engager une quête pour remettre Gésill sur le trône. On va alterner entre ce qu’il se passe au palais, et le parcours de Gésill. Mon seul bémol serait peut-être que toute l’histoire se résout assez rapidement à la fin, et j’aurais préféré que ça s’étale un peu plus je pense. Cependant, plusieurs points de l’intrigue m’ont vraiment pris par surprise et ça c’est super chouette. 

Les personnages de ce one-shot sont vraiment très attachants. Gésill d’abord, un roi réanimé qui doit apprendre à faire avec sa qualité de mort-vivant. Le sort qui le maintient en vie n’en fait pas non plus un corps vivant, et Gésill doit apprendre à vivre avec le fait que s’il se casse des os, ils ne vont pas se ressouder (c’est un exemple un peu drôle, mais en vrai Gésill a de nombreuses réflexions et pensées sur sa condition et c’est très intéressant). J’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Luèlde. C’est un mage qui ne connaît que peu son art et au fil du roman il va s’épanouir, et en même temps on va aussi en apprendre plus sur son passé. Les autres personnages m’ont plu, mais j’ai énormément aimé Luèlde.

Avec ce concept de “sang vert” qui permet aux héritiers de faire pousser la flore autour d’eux, on entend beaucoup parler de la Nature, avec un grand “n”, comme une entité à part entière. J’ai adoré ce rapport à la flore, à la terre qu’on trouve dans ce titre.

 

En bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour Rocaille, qui a su me séduire grâce à son originalité et à ses personnages extrêmement attachants et réalistes. C’est une petite pépite, je vous le conseille !

    • Pauline
    • 12 mars 2021
    Répondre

    Merci beaucoup pour ce très joli avis ! Je suis ravie que mon roman vous ait autant plu, et merci d’avoir voté pour lui (j’avoue que j’étais sur un petit nuage dimanche dernier, je ne m’y attendais pas du tout) !

      • Sphinxou
      • 16 mars 2021
      Répondre

      Oh, merci beaucoup d’être passée par ici ça me fait super plaisir ! 🙂 J’ai hâte de voir jusqu’où ira ce titre :3

Laisser un commentaire