Merveilles livresques

Light from uncommon stars, Ryka Aoki

Bonjour ! Si je vous dis : pacte avec le diable, malédiction, musique, mais aussi extraterrestres et donuts… ça vous botte ? Eh bien ça devrait car ce titre est un sacré ovni.

 

Shizuka Satomi made a deal with the devil: to escape damnation, she must entice seven other violin prodigies to trade their souls for success. She has already delivered six. When Katrina Nguyen, a young transgender runaway, catches Shizuka’s ear with her wild talent, Shizuka can almost feel the curse lifting. She’s found her final candidate. But in a donut shop off a bustling highway in the San Gabriel Valley, Shizuka meets Lan Tran, retired starship captain, interstellar refugee, and mother of four. Shizuka doesn’t have time for crushes or coffee dates, what with her very soul on the line, but Lan’s kind smile and eyes like stars might just redefine a soul’s worth. And maybe something as small as a warm donut is powerful enough to break a curse as vast as the California coastline. As the lives of these three women become entangled by chance and fate, a story of magic, identity, curses, and hope begins, and a family worth crossing the universe for is found.

Fiche goodreads du livre. 

 

 

 

Quand j’ai découvert ce titre sur goodreads, j’ai surtout été attirée par la couverture obviously, et par la première partie du résumé. Je m’explique. J’ai lu les deux premiers paragraphes qui parlent du pacte de Satomi avec le diable et de sa (future) nouvelle élève, Katrina et j’avais déjà envie de découvrir ce titre. Mais quand, au milieu de tout ça, est apparue cette histoire d’extraterrestres ça m’a clairement mind blowned quoi.

Au-delà de cette histoire de malédiction, et d’extraterrestres c’est d’abord l’histoire de trois femmes et de comment leurs destins vont se croiser. Et j’ai adoré ça. L’intrigue est hyper intéressante évidemment, on suit d’un côté Satomi qui doit livrer une dernière âme aux enfers, Katrina qui s’enfuit de chez elle car elle subit des violences de la part de personnes transphobes, et Lan tout juste arrivée sur Terre qui essaye de bien démarrer sa nouvelle vie après voir fui sa planète. Si leurs aventures sont très intéressants, ce sont vraiment les personnages qui m’ont conquise. J’ai adoré voir ces trois femmes, si différentes, interagir entre elles, se découvrir et apprendre les unes des autres pour avancer.

Ce roman a aussi un côté super déjanté avec Lan et tout son équipe d’extraterrestres qui tiennent un restaurant de donuts. Ils font des donuts parfait, car répliqués grâce à leurs technologies mais vont découvrir que ça ne suffit pas à faire revenir les gens, même si leurs donuts sont scientifiquement parfaits. Tout ça amène un côté absurde à ce récit et j’ai adoré cet aspect. Ça permet aussi de contrebalancer les moments plus difficiles à lire quand des gens sont violents avec Katrina.

 

En bref, une lecture émouvante et prenante, mais aussi complètement déjantée et qui part dans tous les sens. J’ai adoré, et si le résumé titille un peu votre curiosité je ne peux que vous conseiller de vous lancer !

  1. Je ne connaissais pas mais le côté déjanté m’intrigue pas mal tout comme l’histoire de ces trois femmes…

      • Sphinxou
      • 26 octobre 2021
      Répondre

      Fonce! 🙂

Laisser un commentaire