Merveilles livresques

Les mystères de Larispem #1, Lucie Pierrat-Pajot

Embarquez dans une lecture jeunesse aux sonorités mécaniques et à l’odeur de sang avec ce premier tome de Les mystères de Larispem.

 

Larispem 1899 – Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville.

Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

 

 

Ce premier tome nous immerge dans la cité-état nommée Larispem – anciennement Paris – à la fin des années 1890. Dans cet univers, le peuple s’est rebellé, a pris le pouvoir et Paris a pris son indépendance sous un autre nom. Les nobles ont été exilés, ou tués, et la ville a développé une technologie inspirée des récits de Jule Verne. Dès le départ, nous rencontrons trois personnages, très différents et qui vont se retrouver au centre d’un gros conflit.

Liberté, une mécanicienne et Carmine, une louchébem (elle est bouchère) sont amies depuis quelques temps et partagent beaucoup de choses. Un soir où elles volent des antiquités dans d’anciennes demeures de nobles elles vont tomber sur un mystérieux livre. En parallèle, nous rencontrons Nathanaël, il vit dans un orphelinat et rêve de s’en échapper. Les Frères de Sang, une ancienne société de nobles, réapparaissent et semblent vouloir se venger du peuple. Au fil de l’intrigue nous comprenons ce qui lie ces personnages, même s’ils ne seront pas forcément amenés à se croiser, et leurs histoires respectives nous apportent des réponses sur la toile de fond et l’intrigue qui se met en place. C’est d’ailleurs la seule chose que je pourrais vraiment reprocher à ce livre : le roman s’arrête à un moment clé, qui pour moi, aurait dû arriver beaucoup plus tôt. Ce premier tome fait, du coup, un peu office d’introduction. Je ne me suis pas ennuyée hein, mais certaines choses ont mis quand même trop de temps à se mettre en place à mon goût.

Heureusement, même si l’intrigue traîne parfois un peu en longueur, l’univers développé dans ce premier tome nous retient ! Outre l’exploration de ce Paris aux allures victoriennes et mécaniques, quelque chose d’un peu plus magique se met aussi lentement en place et j’ai hâte de voir ce que cela peut donner. En plus d’évoluer dans un tel environnement, les personnages se retrouvent aussi au milieu d’un conflit grandissant et géopolitique. Tout ça se met en place tranquillement, et j’ai très envie de voir sur quoi cela déroulera dans le tome 2 !

 

En bref, un premier tome peut-être un peu trop introductif mais qui met en place des éléments très prometteurs pour la suite, et dans un univers qui me plaît bien.

    • Kin
    • 27 mai 2019
    Répondre

    Ah bah c’est marrant Kara a fait la chronique des deux premiers tomes récemment (elle est pas encore sortie ^^) du coup, je crois qu’elle a bien aimé ! Moi j’y ai pas encore lu ^^
    Bisouuus

Laisser un commentaire