Merveilles livresques

Les aigles de l’Empire #1 de Simon Scarrow

Gros changement d’air avec un voyage au cœur de l’Empire, sous l’empereur Claude… Merci aux éditions Bragelonne pour ce dépaysement !

 

Germanie, 42 après J.-C.

Rude, brutale et impitoyable : c’est la vie que découvre Cato, jeune recrue de la deuxième légion romaine. Et malgré ses relations en haut lieu, il aurait bien besoin d’un allié – car il a été promu au-dessus de ses pairs sur ordre de l’empereur, ce qui lui vaut l’inimitié de ses compagnons d’armes.

Or il gagne vite le respect de son centurion, Macro, un soldat aguerri, aussi fruste que Cato est vif d’esprit et cultivé. Tout les sépare, pourtant ils comprennent bientôt qu’ils ont beaucoup à apprendre l’un de l’autre.

La campagne sanglante de Bretagne marque pour eux le début d’une amitié durable. Mais tandis qu’ils entreprennent une dangereuse mission pour déjouer un complot contre l’empereur, ils se retrouvent entraînés dans une lutte désespérée pour leur survie…

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

Disclaimer : je suis une véritable quiche en histoire, vraiment. Donc je suis inapte à juger les incohérences si jamais il y en a ou quoi, voilà.

Ce premier tome des Aigles de l’Empire va nous immerger au sein d’une légion. On y rencontre Macro, un centurion, et Cato un jeune soldat. Ce sont ces deux personnages que nous allons majoritairement suivre dans ce récit. L’intrigue de ce premier tome va tourner autour de plusieurs choses. D’abord, la vie au sein d’une légion, l’apprentissage de Cato pour devenir un soldat (et il galère bien) s’avère compliqué et ce pour plein de raisons. L’intrigue va prendre ensuite une ampleur bien plus grande. Des complots se trament en tout sens, et les deux personnages se retrouvent un peu coincés au milieu de tout ça. Entre leur sens du devoir et leur instinct de survie, ils vont parfois se retrouver un peu coincé. L’histoire va aussi mettre en scène quelques batailles que l’on imagine facilement assez épique. J’ai bien aimé suivre toute cette partie du roman : la vie d’une légion, ses déplacements etc. C’était assez intéressant (même si je ne sais rien de la véracité historique de tout ça encore une fois).

Macro et Cato, les deux personnages principaux, sont intéressants dans tout ce qui les oppose. On peut reprocher le côté un peu stéréotypé de tout ça : l’un est un soldat aguerri et un peu rustre, tandis que l’autre est plus raffiné mais a horreur du combat. Cela donne des situations drôles à certains moments, et permet à chaque personnage d’avoir des choses à apprendre à l’autre. Leur duo est du coup assez dynamique. Mais encore une fois, c’est peu original comme contraste finalement. Beaucoup de personnages secondaires gravitent autour de ces deux là,

Ce premier tome est assez épais mais je l’ai lu plutôt rapidement. Les romans avec un côté historique ne sont pas dans mes habitudes mais j’ai été vraiment happée par celui-ci. En effet, même s’il y a une mise en contexte, des descriptions du fonctionnement d’une légion par exemple, ou de la chaîne de commandement, tout est suffisamment bien disséminé pour être intéressant sans alourdir le récit.

Dans le dernier quart du livre, l’intrigue prend un tournant et on peut sentir qu’il y a encore beaucoup d’aventures à venir pour Cato et Macro. Des révélations sont faites et on fait le lien avec le prologue. La fin du livre promet encore plus de complots et une plus importante dose de mystères pour le deuxième tome!

Laisser un commentaire