Merveilles livresques

Le sixième monde #2, Rebecca Roanhorse

Voilà une suite que j’attendais avec impatience. Avec ma meilleure amie, Victoria (@read_eat_teach sur instagram), nous avions fait une LC pour le premier tome, et quand le second est sorti, on s’est dit qu’on allait remettre ça !

 

Quatre semaines se sont écoulées depuis le sanglant affrontement de Black Mesa. Maggie s’efforce de faire bonne figure, mais sa dernière mission s’est très mal terminée : elle a perdu son seul ami, et elle doit à présent veiller malgré elle sur une adolescente qui possède un pouvoir clanique des plus étranges. Puis lui parvient une sinistre nouvelle : Kai a été recruté par une mystérieuse secte dirigée par la Locuste blanche, un personnage sorti tout droit des légendes navajos. Maggie refuse d’y croire et se lance sur sa piste, convaincue qu’il a besoin de son aide.

Chronique du premier tome.

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

 

J’avais hâte de me replonger dans cet univers après un premier tome qui m’avait beaucoup plu et j’ai été servie. Je suis retombée direct dans l’univers de Rebecca Roanhorse et l’intrigue de ce second tome m’a transportée. Ce second volume est encore plein d’action ! L’intrigue va sembler complètement différente du tome 1 au premier abord, emmenant Maggie en dehors de Dinétah et des territoires que l’on connait déjà. On va découvrir le monde au delà du mur, une secte un peu étrange, pleins de nouvelles créatures et surtout Maggie va encore devoir se frotter à des dieux navajos, plus excentriques les uns que les autres. 

Maggie est toujours fidèle à elle-même, mais son personnage évolue aussi. Elle apprend à s’ouvrir aux autres, d’abord avec les deux jumeaux du tome précédent mais aussi grâce à l’arrivée d’un nouveau personnage. Cette dernière, Ben, est une jeune femme qui a aussi des pouvoirs claniques et Maggie va un peu la prendre sous son aile. Maggie va faire beaucoup de progrès sur elle-même, et va apprendre à mieux comprendre ses pouvoirs et gagner en amour propre. 

L’autrice continue également à étoffer son univers. On en apprend encore un peu plus sur la mythologie de ce monde, et notamment sur les dieux navajo. Mais aussi sur l’histoire de ce monde post-apocalyptique. De nouveaux dieux nous sont montrés, et surtout, des différents, et c’est vraiment chouette de découvrir tout ce panel. J’ai plongé encore plus vite dans ce deuxième tome étant donné que l’univers m’était déjà connu. Je me suis très vite ré-habituée à l’univers et aux différents termes.

Ce volume deux, comme le premier, termine avec un sacré cliffhanger ! En effet, même si le début de l’histoire laisse penser à une aventure quelque peu indépendant du premier tome, ce n’est évidemment pas le cas. Tout est toujours lié. Et le dernier chapitre de ce tome deux laisse présager de sacrés désagréments pour le tome trois.

 

En bref, un deuxième tome encore plus passionnant que le premier. Dès le début j’ai été replongée dans l’univers passionnant de Rebecca Roanhorse et j’ai plus que hâte de découvrir la suite de la saga !

Laisser un commentaire