Merveilles livresques

Le sang de la cité, Guillaume Chamanadjian #PLIB2022

Bonjour, bonjour. Nouvelle lecture d’un des sélectionnés du Plib avec Le sang de la cité de Guillaume Chamanadjian !

 

Enfermée derrière deux murailles immenses, la Cité est une mégalopole surpeuplée, constituée de multiples duchés. Commis d’épicerie sur le port, Nox est lié depuis son enfance à la maison de la Caouane, la tortue de mer. Il partage son temps entre livraisons de vins prestigieux et sessions de poésie avec ses amis. Suite à un coup d’éclat, il hérite d’un livre de poésie qui raconte l’origine de la Cité. Très vite, Nox se rend compte que le texte fait écho à sa propre histoire. Malgré lui, il se retrouve emporté dans des enjeux politiques qui le dépassent, et confronté à la part sombre de sa ville, une cité-miroir peuplée de monstres.

#ISBN9782373051025

Fiche du livre sur le site du PLIB.

 

 

 

J’avais adoré ma lecture de Citadins de demain, et j’avais du coup vraiment hâte de me lancer dans celui-ci qui se passe dans le même univers. Je vais répéter ce que j’avais dit dans mon précédent article, mais j’adore le concept de créer un univers avec des histoires qui se croisent, mais écrites par des auteurices différentes. Je trouve ça très intéressant et j’ai hâte de voir ce que ça va donner sur plusieurs tomes de chaque côté !

Quand j’ai commencé ce titre, je me suis dit que ça allait être difficile et que j’allais avoir du mal à entrer dans l’histoire. Le premier chapitre nous plonge en pleine action, mais il y a énormément de personnages d’un coup et d’informations sur les différentes “maisons” de la ville alors sur le coup c’était un peu lourd. Je me rappelle m’être dit “si tout le livre est comme ça, ça va être dur”. Finalement, passé ce prologue, je suis vite entrée dans l’histoire grâce au personnage de Nox. Alors que le jeune garçon a une vie plutôt simple au sein de la cité, il va découvrir que son protecteur a certaines ambitions pour lui, et le faire entrer petit à petit dans les jeux politiques de la ville.

Aux côtés de Nox et de certains de ses amis, nous allons voir se dérouler la toile de politique qui régit tout ce qui se passe dans la Cité. En parallèle, Nox va creuser l’histoire de la ville grâce à un recueil de poésie et va faire des découvertes très intéressantes. Ces découvertes vont rappeler des souvenirs à celleux qui ont lu aussi Citadins de demains. J’ai beaucoup aimé voir les liens se tisser entre les deux histoires. Cela laisse présager du bon pour la suite.

Beaucoup de choses sont mises en place dans ce premier tome, et si parfois cela prend un peu un air de tome introductif j’ai quand même passé un très bon moment et je ne me suis pas ennuyée. La plume de l’auteur a su me captiver et faire vibrer le rythme de la Cité dans mon esprit.

 

En bref, une très bonne lecture, à la hauteur de ce que j’en attendais après ma découverte de l’autre série.

Laisser un commentaire