Merveilles livresques

Le Royaume Assassiné, Alexandra Christo

Bonjour bonjour petits poissons ! Aujourd’hui je viens vous parler de Le Royaume Assassiné d’Alexandra Christo sorti en vf chez De Saxus. On en a beaucoup entendu à sa sortie – et ce pour pleins de raisons – et je l’ai enfin sorti de ma PAL pour m’en faire ma propre idée… C’est pas jojo.

 

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c’est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu’à ce qu’un coup du sort la force à tuer l’un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu’au solstice d’hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.

L’océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s’il est l’héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu’un répugnant passe-temps, c’est sa vocation. Lorsqu’il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l’aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon.

Fiche livraddict du livre

 

 

Bon. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ça ne l’a pas fait avec moi. Je n’ai pas du tout accroché à cette lecture. Clairement, j’ai détesté. Je dois avouer que j’ai commencé ma lecture avec quelques a priori, j’avais notamment entendu parler des problèmes de traduction… Mais clairement, même objectivement il y a beaucoup de choses qui m’ont déplu. Je me doutais que je n’allais pas être transcendée par ce titre, mais clairement je ne pensais pas que ce serait à ce point là.

Déjà, je me suis un peu forcée à le terminer. J’ai failli abandonner, alors que je n’abandonne jamais une lecture. C’est dire. Les 100 dernières pages m’ont clairement donnée du fil à retordre. L’histoire ne m’a tout simplement pas plu. Pourtant, j’adore les sirènes, et tout le côté piraterie. En soit, le concept me plaisait beaucoup. Ce côté sirène tueuse et tout… mais c’est clairement pas assez poussé et c’est pas si “sombre et cruel” que la communication autour le dit. L’histoire est bancale et pleine d’incohérences, de facilités.. Et surtout les personnages sont assez mauvais… Lira est… inexistante à mes yeux. Et Elian n’a aucune vraie motivation ? Le seul point intéressant du personnage c’est son refus de tenir son rôle de prince. Le reste c’est un peu du vent.

C’est dommage car j’aimais vraiment bien le concept ; l’idée d’une réécriture de La Petite Sirène un peu plus cruelle et sombre me plaisait beaucoup. Des sirènes tueuses et vengeresses c’est plutôt stylé. Mais finalement tout ça retombe un peu comme un soufflet.

Pour parler un peu du style : j’ai eu beaucoup de mal. Je ne sais pas comment c’est en VO, mais à la lecture on sent que la traduction a des soucis. Il y a beaucoup de phrases incohérentes ou qui ne veulent rien dire; on dit aussi adieu à la concordance des temps. Il y a aussi pas mal de coquilles, même si ce n’est pas ce qui m’a le plus choqué du coup. Côté traduction, il y a certains passages qui m’ont mis mal à l’aise, où l’héroïne était étrangement sexualisée… (et sans surprise – vraiment sans surprise – ça a été traduit par un homme). Bref, je vais vous épargner tous mes commentaires de féministe haha !

 

En bref, une grosse déception pour moi tant à cause de l’histoire qu’à cause d’une traduction faite avec les pieds. Passez votre chemin.

 

 

 

  1. Je te rejoins dans tout ce que tu dis même si j’ai apparemment plus accroché que toi. L’héroïne est tellement immature, je ne croyais pas à son côté cruel et impressionnant. Le style ne m’a pas convenu et la traduction est hasardeuse, et l’histoire manque de panache et d’approfondissement. Pourtant, l’univers a du potentiel mais il n’est pas assez exploité.

      • Sphinxou
      • 5 octobre 2021
      Répondre

      Oui tu résumes bien les soucis ! Et c’est dommage car comme tu dis il y avait du potentiel, le concept me plaisait beaucoup au départ !

  2. Répondre

    Oh mince! Je l’ai acheté sur un coup de tête mais pas encore lu !

      • Sphinxou
      • 4 octobre 2021
      Répondre

      Il te plaira peut-être hein ! 🙂

    • Vampilou
    • 3 octobre 2021
    Répondre

    J’entends beaucoup parler de ces problèmes de traduction également, ce qui me freine carrément, malgré la beauté de leurs romans…

      • Sphinxou
      • 3 octobre 2021
      Répondre

      Oui c’est vraiment dommage car les hardbacks sont vraiment chouettes sinon :/

  3. ça a le mérite d’être clair 🙂
    J’ai bien aimé le roman et j’avoue que je n’ai pas repéré la plupart des points qui t’ont gênée… Du coup, tu m’as donné envie d’une relecture, du moins dans quelques années, quand le roman ne sera plus qu’un lointain souvenir. Par contre, je te rejoins sur le fait que c’est loin d’être aussi sombre et cruel qu’annoncé !

      • Sphinxou
      • 3 octobre 2021
      Répondre

      Tant mieux si ça t’a plu 🙂 moi j’ai souffert x)
      Bonne idée pour la relecture, c’est toujours intéressant de relire certains bouquins quelques années plus tard ! 🙂

Laisser un commentaire