Merveilles livresques

La Princesse au visage de nuit, D. Bry #plib2021

Nouvelle chronique aujourd’hui pour vous parler, de nouveau, d’un des présélectionnés du Plib 2021. J’ai pu profiter d’une chouette lecture commune pour découvrir ce roman… qui m’a énormément plu.

 

Dans les bois vit la princesse au visage de nuit ; ses yeux sont des étoiles et ses cheveux l’obscur. Hugo, enfant violenté par ses parents, s’est enfui avec ses amis dans la forêt, à la recherche de la princesse au visage de nuit, qui exaucerait les vœux des enfants malheureux… Il est ressorti du bois seul et sans souvenirs, et a été placé dans une famille d’accueil. Vingt ans plus tard, alors qu’il a tout fait pour oublier son enfance, Hugo apprend la mort de ses parents. Mais, de retour dans le village de son enfance, il découvre que ses parents auraient été assassinés, et d’étranges événements se produisent. La petite voiture de son enfance réapparaît comme par magie. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois. Les orages soufflent des prénoms dans le vent.

Fiche du livre sur le site du PLIB2021 !

#ISBN9782918541721

 

 

Je peux déjà vous dire que j’ai dévoré ce titre, et encore, j’ai pris plus d’une seule soirée car c’était une lecture commune ! Je devais donc attendre mes camarades entre chaque partie (on avait choisi de le diviser en trois parties d’ailleurs). Quel suspense. Je dois vous avouer un truc cependant : à un moment j’ai arrêté d’attendre mes camarades et j’ai tout fini. Je n’ai pas pu me retenir, c’était trop entraînant comme lecture.

Cela vous donne déjà une bonne idée de mon avis sur ce livre. Je l’ai adoré. Je crois qu’on n’est vraiment pas loin du coup de cœur. J’avais lu quelques avis très positifs mais j’étais assez sceptique, et au début du roman ça me plaisait mais rien de transcendant. Et puis, petit à petit, j’ai été complètement happée par l’histoire, et ce jusqu’à la fin. Il faut dire que cette intrigue qui a tout d’un thriller est parsemée de petits détails un peu surnaturels, et on passe tout le roman à se demander où est la limite entre la réalité, le surnaturel ou même le délire ? 

On démarre le roman avec Hugo, qui retourne dans son village d’enfance pour l’enterrement de ses parents, morts dans un accident de voiture qui ressemble d’ailleurs plutôt à un meurtre. Petit à petit, alors que les enquêteurs… enquêtent (que je suis drôle haha), plein de petites choses un peu bizarres ont lieu, et Hugo va replonger dans certains de ses souvenirs d’enfance, et notamment celle de la légende de la princesse… J’ai bien aimé le personnage de Hugo, rationnel mais pas trop, qui se retrouve à déterrer de vieux souvenirs et à enquêter un peu malgré lui. À ses côtés, on découvre toute sa bande d’ami·e·s parisiens·ennes, qui au premier abord ont l’air de ne servir à rien. Mais finalement, au fil du roman, on comprend l’importance qu’ils ont dans la vie de Hugo, et ils auront aussi leur importance dans l’intrigue. 

La plume de l’auteur est captivante, il m’a complètement happé dans ce petit village, dans cette forêt. À chercher la vérité sur cette légende et sur les meurtres, découvrant petit à petit tous les tenants et aboutissants de cette histoire… 

 

En bref, une lecture passionnante. Un presque coup de cœur pour moi, j’ai adoré cette histoire,  toujours entre thriller et surnaturel.

    • Vampilou
    • 31 janvier 2021
    Répondre

    Non mais la beauté de cette couverture déjà 😍 Je ne suis pas étonnée que tu aies autant aimé, il a l’air absolument génial !

Laisser un commentaire