Merveilles livresques

La Passeuse de mots t.1, A&J Twice

Bonjour à toustes ! Petite escapade dans de la fantasy jeunesse aujourd’hui avec le premier tome de La Passeuse de mots, qui m’a bien plu malgré quelques trucs un peu trop “attendus”.

 

Dans le royaume de Hélios, les mots ont un pouvoir. Celui de créer, d’équilibrer, puis de détruire le monde. Lorsqu’on les prononce, aucun retour en arrière n’est possible. Arya, une jeune fille de la capitale, est passionnée de livres. Elle en dévore chaque mot. Mais elle est loin de se douter qu’elle est la clé pour sauver son royaume, le seul qui ait restreint l’utilisation de la magie grâce à un traité. Un traité qui ne plaît pas aux rebelles, prêts à tout pour l’éradiquer.

À l’aube des changements qui s’annoncent, les Mots se réveillent pour établir l’ordre dans le chaos, la vérité dans l’illusion.
Ils attendent leur Appel. Celui de la Passeuse de Mots.

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

Je ne vais pas vous cacher que j’avais plutôt hâte de découvrir ce roman. Le titre est vraiment très intriguant. Pour un rat de bibliothèque comme moi, c’était vraiment la promesse de quelque chose. Donner un pouvoir aux mots (un pouvoir magique j’entends) est un aspect qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre.

L’intrigue de ce premier tome est vraiment dense. Ce petit pavé compte un peu plus de 700 pages et il va s’en passer des choses ! L’histoire prend d’abord le temps de nous faire découvrir Arya et son petit monde avant de tout bouleverser, pour elle, comme pour nous. J’ai apprécié ce début, la découverte de ce personnage. Car cette longue introduction permet vraiment de bien appréhender le personnage d’Arya, que j’ai adoré dès les premières pages. L’aventure arrive rapidement et les péripéties s’enchaînent ! Arya va se retrouver entourée d’une fine équipe, au fil de ses aventures. Les lieux et les découvertes de Mots vont s’enchaîner, et permettre à Arya d’apprendre à développer ses pouvoirs. J’ai été complètement happée par cette histoire, et le seul bémol est que c’est sûrement un peu trop linéaire. Mais si j’avais lu ça ado, j’aurais été encore plus happée qu’aujourd’hui ! La fin du tome promet un chouette second tome que j’ai hâte de découvrir.

Un des points forts de ce roman est l’équipe qui va se constituer autour d’Arya. ça fait un peu équipe “classique” de roman de fantasy, mais en même temps : ça fonctionne. Comme je le disais plus haut, j’ai tout de suite adoré le personnage d’Arya, sa passion pour les livres, et pour les mots fait que je me suis tout de suite identifiée à elle. La jeune femme va ensuite être rejointe par des personnages haut en couleurs : notamment Killian, que j’aime beaucoup. Je vous laisserai découvrir les autres au fil de la lecture. Petit bémol cependant, j’espère qu’il y aura plus de personnages féminins car ça manque un peu là (et leur petit paternalisme sous couvert de bienveillance m’a plutôt agacée par moments).

L’univers développé par les auteurices semble très dense et détaillé, mais ce qui m’a le plus plu, c’est le concept autour d’Arya, et de son statut de Passeuse de Mots. Tout au long de ce premier tome, elle va appréhender son pouvoir. Qu’est-ce que ça veut dire que de récupérer un mot ? Comment on l’utilise et pour faire quoi ? L’éventail de possibilités est immense et le lecteur va découvrir tout ça en même temps que l’héroïne. J’aime beaucoup toute la subtilité qu’il y a derrière l’utilisation des mots.

 

 

En bref, j’ai vraiment adoré ce premier tome ! L’intrigue est un peu linéaire mais j’ai été vraiment happée par les personnages et la magie de la Passeuse de Mots.

  1. Répondre

    Très sympa comme concept de magie ! Et cette couverture *.*

      • Sphinxou
      • 4 mai 2021
      Répondre

      Oui la couverture est vraiment belle ! 🙂

Laisser un commentaire