Merveilles livresques

Kaléidoscope, de Marie Caillet

Il y a quelques semaines (bon, un gros mois) j’étais au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil avec mon chéri ! J’ai pu y revoir les copines qui m’ont conseillé ce livre, et coup de chance, l’autrice était en dédicace. J’ai sauté sur l’occasion de découvrir ce récit jeunesse.

 

Pour Naomi, adolescente timide et réservée, rien ne va plus : elle est obligée de déménager pour suivre sa mère et son copain à Dijon ! Au programme : maison délabrée, beau-père insupportable… et nouveau collège. Comment se refaire des amis quand on n’ose pas parler ? La vie perd toutes ses couleurs pour Naomi, jusqu’au jour où sa grand-mère lui offre un kaléidoscope peu ordinaire… Lorsqu’elle regarde à travers, la jeune fille voit des portes s’ouvrir sur des mondes inconnus et fabuleux, qui lui promettent des heures d’évasion. Arbres aux mille secrets, créatures cruelles et merveilleuses, nature changeante aux décors inconnus…À force de fuir la réalité, Naomi ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus… ?

Fiche livraddict du livre. 

 

 

 

Kaleidoscope est un récit fantastique que j’ai beaucoup apprécié. Naomi, jeune adolescente, entre en cinquième après un déménagement et doit essayer de s’intégrer et de se faire des amis. Mais elle est timide et réservé, et c’est difficile. Sa grand-mère va lui offrir un objet particulier qui va amener des couleurs dans sa vie. Le kaléidoscope ouvre sur d’autres mondes et Naomi peut interagir. L’intrigue va se centrer sur la vie de Naomi au collège et son exploration des mondes que lui offre ce kaléidoscope. Il ouvre sur des endroits où elle se sent bien, où elle se sent elle-même et elle va se détacher de plus en plus du réel… 

Le principe du kaléidoscope me plaît beaucoup. La manière dont l’appareil fonctionne est bien décrite et on s’imagine bien, adolescents, en train d’arpenter nos chambres avec à la recherche d’un passage, d’une porte vers un autre-monde. Les mondes sont majoritairement colorés, plein de caractères, et l’écriture de l’autrice m’y a transportée. J’avais l’impression d’y être et de découvrir ces univers avec Naomi. 

En dehors de ce côté fantastique, le récit aborde des points intéressants autour de l’adolescence. Comment se faire des amis au collège ? Ou comment les choisir ? Avec un autre personnage, mais également le passé de Naomi, on devine du harcèlement scolaire. L’autrice décrit avec clarté ce qu’on peut ressentir quand on se fait humilier par un.e prof devant toute une classe. Néanmoins, c’est un récit très doux et très bienveillant. Naomi est amenée à grandir, à vraiment évoluer pendant ce récit et à ouvrir de nouvelles portes en elle-même. 

 

En bref, une belle histoire jeunesse qui derrière un côté fantastique décrypte aussi bien les malheurs que l’on peut avoir à cet âge-là.

    • Kin
    • 7 janvier 2020
    Répondre

    Mais oui il était si bien ! Contente que tu aies aimé :DDD

      • Sphinxou
      • 8 janvier 2020
      Répondre

      Vouiii ! Merci du conseil héhé 🙂

  1. De l’auteure, j’ai lu le premier tome des Rumeurs d’Issar que j’ai bien aimé. Que ce soit jeunesse, j’ai un peu peur que ça ne me plaise pas.

      • Sphinxou
      • 6 janvier 2020
      Répondre

      J’en ai entendu parler, je tenterai sûrement 🙂
      Oui, le personnage principal est en 5e 🙂

  2. Répondre

    Après l’enthousiasme des filles, ton avis finit de me convaincre que j’aimerais surement ce livre 🙂
    Je tenterai si j’en ai l’occasion!

      • Sphinxou
      • 4 janvier 2020
      Répondre

      Il est vraiment choupy 🙂

  3. Répondre

    J’adore la couverture !!

  4. Pingback: Kaléidoscope, de Marie Caillet - Les Blogueuses

  5. Répondre

    Bonne année !
    Tiens, je n’avais jamais entendu parler de ce texte, mais il a l’air d’être très agréable et pleins d’ondes positives ! Si je passe devant en bibliothèque, je le prendrai 🙂

      • Sphinxou
      • 4 janvier 2020
      Répondre

      Merci ! Bonne année à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire