Merveilles livresques

It’s time for love, Solenne Morgan

Bonjour à toustes ! Aujourd’hui je viens à nouveau vous parler d’une petite romance de Noël, histoire de rester un peu dans l’ambiance de saison. En plus, j’avais un item à remplir pour le challenge du #booksecretcity alors ça tombait bien. Et puis, soyons honnêtes, j’en lis beaucoup des romances au final hihi (et j’adore ça!).

 

Enora n’a vraiment pas de chance. Entre le retour impromptu de l’ex-femme de son compagnon (avec qui il est, en réalité, toujours marié), le silence radio de ce dernier (en mission humanitaire à l’autre bout du monde) et le fait qu’elle se retrouve sans logement, elle enchaîne les galères. Heureusement, elle a trouvé ce poste de nounou à domicile chez William Laferrière, un père célibataire aussi charmant que bienveillant qui a gentiment accepté de les héberger, elle et ses enfants. Et, entre eux, les choses se passent tout de suite à merveille… Trop, peut-être. Car, si l’hôte de la maison multiplie les attentions à son égard, Enora n’oublie pas son engagement auprès d’un autre homme. Et ce, même si les yeux gris renversants de William semblent déterminés à la faire craquer…

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

Deuxième romance de l’année, j’ai aussi beaucoup aimé ce roman. Pour de nombreuses raisons, mais surtout grâce à l’héroïne. J’y reviendrai. Côté intrigue, certaines choses sont assez convenues, et disons que je n’ai pas été surprise par la tournure des évènements. Non, ce qui m’a réellement embarquée dans ce roman, c’est Enora.

Et pourtant, Enora n’est pas un personnage auquel je peux m’identifier ou quoi. Elle a vingt-sept ans (bon, ok j’en ai vingt-six) mais elle a des enfants et tout et tout. Quand j’ai lu ça, je me suis dit que j’allais avoir du mal à me plonger à fond dans la romance : car je n’aime pas les enfants et j’ai du mal à compatir à certaines de ces niaiseries (sans méchanceté aucune). Mais j’ai adoré Enora, justement car c’est un personnage complètement différent de celui qu’on voit dans les romances plus classiques, et surtout elle évolue énormément au fil de l’histoire.

Enora est une mère, et elle voue un amour et elle a une dévotion immense pour ses enfants, mais c’est aussi une femme, et surtout quelqu’un à part entière. On va la voir, sans jamais non plus mettre de côté ses enfants ou quoi, se révéler, redécouvrir toute sa personnalité, son identité. Elle va se rendre compte de tout ce qu’elle avait laissé de côté pour ses enfants, ou son mari, comment elle avait pu s’effacer, petit à petit. La voir prendre confiance en elle et reprendre sa vie en main était très inspirant, j’ai adoré ce personnage ! 

L’histoire est très entrainante, et j’ai eu du mal à lâcher ma lecture ! La plume de l’autrice m’a beaucoup plu, j’ai aimé la douceur qu’il y a dans la manière dont l’autrice nous fait voir et ressentir les émotions d’Enora.

 

En bref, une lecture qui m’a complètement happée avec une héroïne que j’ai adoré!

  1. Répondre

    ooh j’suis contente, je l’ai tant aimé !

      • Sphinxou
      • 18 janvier 2021
      Répondre

      C’était si doux ! :3

Laisser un commentaire