Merveilles livresques

Dix, de Marine Carteron

Petit review aujourd’hui d’un thriller pour ado bien sympa ! Je l’ai découvert dans le cadre du Challenge de la Coupe des Quatre Maisons (go les serpys!!) pour compléter un item de printemps uhuh. 

 

Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l’aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre !

Fiche livraddict du livre

 

 

 

 

 

 

 

L’intrigue du livre ressemble – et l’assume totalement – à un célèbre roman d’Agatha Christie remodelé façon ado ! Et franchement, ça fonctionne vraiment bien et j’ai passé un super moment de lecture. Au début du roman, nous rencontrons tous les personnages et sommes amené·e·s à appréhender leurs relations. S’ils se connaissent, ou pas ? Ce qu’ils pensent les uns des autres ? Et finalement, ça pose vraiment les bases de la suite de l’histoire.

Dès l’arrivée sur l’île et ce mystérieux manoir, des choses étranges apparaissent. Qui est vraiment la gouvernante, que beaucoup d’entre eux connaissent déjà ? Simple coïncidence ou… Très rapidement, la première disparition et les premiers morts s’enchaînent. La narration est ultra rythmée et on suit les évènements de différents point de vue. Nous changeons régulièrement de personnages, pour suivre ses réflexions, en apprendre plus sur son passé et ainsi essayer de reconstituer nous-même le puzzle

Petit à petit, j’avais compris une partie de l’intrigue, qu’est-ce qui était leur point commun et tout. Mais la raison de la présence de certains personnages m’échappait . Je ne comprenais pas comment ils pouvaient s’imbriquer là dedans. À la lecture, c’est vraiment intense, les évènements s’enchaînent et ne font que s’accélérer au fil du roman. La résolution m’a à moitié surprise. Disons qu’à un moment j’ai un peu suspecté ce personnage mais au final je l’avais écarté. Même si, au final on peut comprendre que c’est lui assez facilement.

Le roman est aussi très intéressant pour d’autres raisons. Via tous les personnages il aborde plusieurs thématiques très fortes. Le harcèlement au lycée et leurs conséquences sur les personnes harcelées, mais aussi les conséquences pénales. Au fil des chapitres et des morts des personnages, les chapitres sont précédés par les articles du code pénal qui définissent le crime. Nous revenons donc sur la définition du harcèlement, du viol etc. Ce côté pédagogique est très intéressant, surtout pour des ados !

 

En bref, une lecture très prenante et haletante. J’ai beaucoup aimé ce roman ado très divertissant mais qui aborde aussi le thème du harcèlement scolaire avec un côté pédagogique très sympa.

    • Kin
    • 30 mars 2020
    Répondre

    J’ai vu une chronique chez L’ours bibliophile de celui-là et ça me tentait pas de fou, tu as l’air d’avoir plus aimé cependant ^^

Laisser un commentaire