Merveilles livresques

Des œillets pour Antigone, Charlotte Bousquet #plib2021

Nouvel avis sur un des sélectionnés du #plib2021 ! Je connaissais de nom l’autrice Charlotte Bousquet, et j’avais hâte de découvrir ce titre. Je peux déjà vous dire que j’ai globalement beaucoup aimé ma lecture…

 

1991, France. En triant les affaires de sa sœur disparue cinq ans plus tôt dans des circonstances tragiques, Luzia retrouve son vieux médaillon ainsi que son journal intime. À sa lecture, elle s’interroge : et si son suicide était lié à ce bijou et à la mort de leur tante vingt ans auparavant à Évora ?

Fiche livraddict du livre.

#ISBN9782367408361

 

 

 

 

 

 

 

Quand elle commence à être assaillie de cauchemars et d’hallucinations, la jeune femme se lance sur les traces de la vérité. Une quête qui la plongera dans le passé de sa famille, dans un Portugal déchiré par la dictature de Salazar…

Voilà un titre des plus singuliers dans cette sélection du PLIB. J’ai beaucoup aimé ma lecture et j’ai surtout adoré la plume de Charlotte Bousquet qui m’a vraiment conquise. L’intrigue m’a moins convaincue, et c’est ce qui m’a empêché de voter pour ce titre pour les finalistes du PLIB, mais je ne peux que vous conseiller de découvrir.

L’intrigue nous fait rencontrer Luzia, une jeune femme avec une histoire familiale assez lourde, et dont la sœur est décédée plusieurs années auparavant. Lorsqu’elle découvre un vieux médaillon familial dans les affaires de sa sœur, elle commence à s’interroger et à être assaillie de cauchemars et d’hallucinations étranges. Le récit va majoritairement alterner entre deux époques, celle de Luzia en 1991 qui va partir à la recherche de la vérité autour de la mort de sa sœur, et en même temps on va suivre l’histoire de leur famille à l’époque où le père de Luzia était encore un jeune homme.

Avec ces allers-retours dans le passé et les recherches de Luzia, on est plongé dans l’histoire du Portugal dans les années 70, et notamment autour de la révolution des œillets. C’est une partie de l’histoire que je ne connais pas du tout, et j’ai été complètement happée par l’aspect historique de ce récit. J’ai appris et découvert beaucoup de choses, et ce côté historique est vraiment un gros point positif de ce roman.
En plus de ce côté historique, le récit a un côté fantastique. Ce côté là s’ancre autour d’un médaillon mystérieux, de cauchemars et d’hallucinations effrayantes, qui peut faire penser à une forme de malédiction. Ce côté fantastique est très prenant et se mêle très bien au côté historique, franchement on a envie d’y croire.

Le personnage de Luzia m’a beaucoup touchée. On apprend à la connaître, et elle se découvre de plus en plus au fur et à mesure de ses trouvailles sur l’histoire de sa famille. Autour d’elle, un meilleur ami des plus attachants et une amitié qui m’a plus d’une fois mise la larme à l’œil… Si j’ai été autant touchée c’est grâce à la plume de l’autrice. Je trouve qu’il y a une certaine douceur et une belle poésie dans ce texte, et j’ai adoré ça.

 

En bref, une super lecture qui m’a totalement happée et m’a fait découvrir le Portugal des années 70. Un récit vraiment poétique, touchant, que je ne peux que vous conseiller.

    • Vampilou
    • 21 mars 2021
    Répondre

    Hou, c’est pour le moins intrigant et j’avoue que ça m’attire terriblement !

      • Sphinxou
      • 24 mars 2021
      Répondre

      Franchement, fonce !

Laisser un commentaire