Merveilles livresques

Cette fois peut-être, Kasie West

J’ai failli oublier de vous parler de cette petite lecture parfaite pour l’été. Une petite romance toute mignonne et agréable, même si elle ne m’a pas plus marquée que ça.

 

Mariages, enterrements, fêtes de fin d’année, quelle que soit l’occasion, Sophie Evans est là pour vous servir ! De toute manière, elle n’a pas trop le choix depuis qu’elle travaille pour le fleuriste local de sa petite ville natale. Et croyez bien qu’elle arrange les bouquets et gère les drames familiaux comme personne.

Mais voilà qu’Andrew Hart arrive comme une cerise sur le gâteau, avec son arrogance et ses faux airs BCBG. Le fils chéri du nouveau chef en vue de la région accompagne son père sur tous les événements du coin.

Fiche livraddict du livre.

 

 

 

 

 

 

J’ai voulu lire ce livre car il me semblait reconnaître le nom de l’autrice. En effet, j’ai déjà lu PS I like you que j’avais vraiment aimé ! J’ai moins aimé celui-ci. Disons que j’ai passé un bon moment mais que je l’oublierai très (trop) vite. Pour preuve : j’ai failli oublier d’en parler par ici

Bon, je me suis faite un peu avoir car au vu du résumé je pensais que l’intrigue concernerait des adultes. En fait, ça parle d’ados. C’est bien aussi hein, mais du coup ça matchait pas trop avec ce à quoi je m’attendais; même si j’ai quand même passé un bon moment.  L’intrigue se déroule dans une petite ville un peu paumée et on suit la vie de Sophie, qui travaille l’été chez une fleuriste car c’est ce qui se rapproche le plus de ce qu’elle aime faire : créer. La jeune femme rêve d’aller en école de stylisme et elle emmène son carnet à dessins partout. Le quotidien de cette petite ville va être bousculée par l’arrivée d’un ancien grand chef, venu pour coacher le père de la meilleure amie de Sophie. Mais cet homme emmène son fils partout avec lui et Andrew, adepte des grandes villes, représente tout ce dont Sophie peut rêver – sauf tout son côté arrogant etc.

L’intrigue va se dérouler sur une année entière. On va suivre la petite ville dans ces grands événements locaux. La fête de St Valentin de la maison de retraite, le 04 juillet, la fête du maïs et ce genre de choses. A travers chacune de ces fêtes, Sophie, qui s’occupe des fleurs et Andrew (dont le père coach le seul traiteur du coin) vont être amenés à se croiser. Plus que l’histoire entre Sophie et Andrew, c’est la relation entre Sophie et sa meilleure amie qui m’a le plus intéressée. En effet Sophie rêve de faire des études à New York et sa meilleure amie à a peur de la perdre au profit d’une citadine moins sympathique. Le côté créatif de Sophie, autour de ses dessins de mode et des fleurs m’a bien plu, même si je ne me suis pas attachée plus que ça au personnage.

 

En bref, une lecture mignonne et sympathique mais rien de bien transcendant. C’était sympa quoi.

  1. Répondre

    Cela a l’air d’un titre parfait pour l’été… Le côté créatif de Sophie a l’air sympa et cette thématique de l’amitié et de la peur de perdre l’autre intéressante.

  2. Répondre

    Je te rejoins totalement !

Laisser un commentaire